Allure Chanel, JM Hétru, démarche publicitaire

Anatomie d’une démarche publicitaire pour Allure de Chanel.

 

A quoi se rattache le mot Allure :

Au sens de l’esprit Chanel il serait sobriété, simplicité et pureté d’où émerge un sentiment de paix et d’accomplissement définissant l’élégance et le racé, ce qui a de l’allure.

Par ailleurs, l’inscription de la marque est très prégnante sur le produit.

 

Proposition  d’une photo épurée qui renvoie à l’esprit de la marque.

Pour être perceptibles,  la sobriété, la simplicité, la pureté et l’accomplissement se dessinent sur un fond : le complexe, l’obscur, le foncé donc. S’en extraire peut se faire par un art de vivre. D’où le fond dégradé marquant le passage d’un avant sans style à un après de la distinction voire de l’élévation au-dessus de la mêlée.

 

2 options de fond :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

– Fond dégradé rouge, en rapport avec la présence de cette couleur sur le flacon.

Ce fond donne un résultat dynamique et percutant. Mais le rouge de sport, discret sur le flacon, devient trop puissant par rapport à l’esprit de la marque Chanel. Ce choix pourrait donc constituer une erreur par rapport à son image, voire d’une faute de goût. L’important reste Allure plus que sport placé en sous-titre.

 

– Fond en noir et blanc. Il correspond davantage à l’esprit Chanel tout en mettant l’accent sur la dramatisation de la différenciation du clair et de l’obscur.

Il rappelle également l’esthétique publicitaire du noir et blanc souvent convoqué par la mode et le luxe. Avec un léger dynamisme donné par l’inscription rouge de sport, on évite à la couleur d’inonder la dimension de pureté tout en conservant la souplesse et l’ouverture qu’elle insuffle.

 

2 options d’éclairage.

-Sans ombre autour du flacon. C’est le code habituel pour ce type d’image. Le résultat est classique, mais en revanche peut banaliser le produit.

-Avec ombre légère autour du flacon, ce dernier devient comme le Mont Saint-Michel entouré par les forces obscures. Il est ce qui s’impose à la confusion des nuées, tout en participant au passage graduel et subtil à la lumière, à l’Allure.

 

2 options de mise en scène :

Allure Chanel, JM Hétru, démarche publicitaire

 

 

– Le flacon et la boîte. Dans le fond sombre, la boîte est la gangue d’où sort la quintessence placée dans la partie claire. La mise en scène accentue la différenciation obscur/lumière : avec ses languettes en vrac en arrière plan sur fond noir, la boîte emballage est aussi ce qui se veut Chanel, mais dont le résultat demeure en retrait.

Allure Chanel, JM Hétru, démarche publicitaire

 

 

– Le flacon seul. C’est la lotion qui crée le basculement de l’indifférencié au différencié. Avec l’entrelacement des 2 C sur fond noir, en train de combattre l’absence de style, l’esprit Chanel prime, le rouge de sport étant le zeste d’originalité du produit.

 

Offre publicité